Projet de ferme photovoltaïque de Ladoux : le courant passe

| |

Le projet de ferme photovoltaïque a passé son jalon de faisabilité fin décembre 2023. La direction avait invité deux membres du Cssct de Ladoux et la présidente de l’association Natura Ladoux à participer à la réunion de préparation du X1. Un bel exemple de co-construction avec les partenaires sociaux et de prise en compte des paramètres environnementaux. 

Le projet vise à couvrir 5 hectares de panneaux solaires pour une production de 5 MW annuelle de manière à couvrir une grande partie de la consommation de Ladoux.  

Les premiers échos sur le projet mentionnaient une ferme solaire construite sur des terres en partie cultivées alors que près de 3 hectares de parking non arborés existent à Ladoux, sans parler des toitures. Il faut savoir qu’une installation en plein champs coute 40% moins cher que sur des parkings et 65% moins cher que sur les toits. L’échange a été transparent et les chiffrages ont été explicites.  

La Cfdt a solidement défendu l’idée qu’il fallait commencer par les parkings en élargissant les critères considérés, essentiellement « Profit », à une vision davantage Planet et People. Les panneaux solaires diminueront l’effet puits de chaleur des parkings pendant les canicules et moins d’hectares seront artificialisés.  

Quant à la parcelle qui sera pourvue de panneaux solaires, l’équipe projet a eu la bonne idée, pour augmenter la biodiversité, de faire pratiquer une fauche tardive et un ensemencement d’espèces de fleurs préconisées par une agence environnementale propres à nourrir insectes et autres animaux. 

Il a donc été finalement validé de commencer à équiper en panneaux solaires les parkings en premier lieu puis la parcelle près des pistes après une vérification plus approfondie de son absence d’intérêt actuel en termes de biodiversité.  

Bien sûr l’option utilisant les toits et préservant totalement la surface agricole et celle non cultivable aurait eu notre préférence, mais la solution adoptée est un bon compromis qui renforce la crédibilité de l’entreprise dans sa recherche d’un équilibre Profit, Planet, People. Et qui plus avec une méthode parfaitement en accord avec un dialogue social de qualité.   

Chris Boyer, élu suppléant CSE CFDT

6 Commentaires

  1. Bonne nouvelle, cela nous permettra-t-il d’avoir à nouveau de l’eau chaude pour nous laver les mains dans les sanitaires de E24 ? Je n’ai toujours pas compris pourquoi on faisait tourner des purificateurs d’air la journée dans la rue d’E24, ou bien pourquoi on avait remplacé les serviettes par des sécheurs à mains électriques, alors qu’on coupe l’eau chaude pour se laver les mains… Souffrant d’un syndrome de Raynaud très prononcé, il m’a été répondu que je n’avais qu’à aller aux sanitaires proches des vestiaires car l’eau chaude y est maintenue !

    1. Bonjour Stéphane, vous abordez beaucoup de sujets différents sur lesquels nous n’avons pas forcément eu de communications dédiées, notamment les priorités énergétiques entre différents appareils. Couper les ballons d’eau chaude pour se laver les mains a été incité par le gouvernement notamment pour passer les pics de consommation de l’hiver dans un contexte d’énergie difficile, tout comme les températures de confort sur les plateformes qui ont été modifiées (19°C et 26°C). Une plus grande autonomie énergétique ne nous dispensera pas d’une plus grande sobriété. Cela demande des efforts pour chacun d’entre nous mais nous devons évidemment prendre en compte les situations comme la vôtre. Nous posons la question à la médecine du travail et revenons vers vous.

  2. Mettre des panneaux solaires dans le parking du site Ladoux Michelin , est une trés bonne initiative qui va offrir une certaine quantité d’énergie gratuite d’éléctricité….!!! Bravo

  3. Bravo pour votre l’initiative de mettre des panneaux solaires dans le parking du site de Ladoux !!! d’ou avantages gratuit d’une certaine quantité d’éléctricité gratuite !!!

  4. De toute facon la legislation va obliger les entreprises à mettre des panneaux solaires en ombrières sur les parkings; donc même si Michelin refuse d’investir dans ces solutions, il sera contraint de le faire (et tant mieux) sur l’ensemble de ces parkings.

    1. Bonjour David

      Merci de votre réaction. D’après mes informations, Michelin va être obligé de mettre de l’ombre sur ses parkings. Avec des panneaux photovoltaïques ou des arbres ou autre chose. Planter des arbres c’est beaucoup moins cher que de mettre des panneaux et bien plus rapide en termes de travaux. L’option « arbres » sur les parkings et panneaux sur les terrains agricoles a été réellement discutée et il a fallu argumenter pour que le côté « Profit » soit pondéré. Par ailleurs le grand parking devant E24 restera arboré… les arbres morts devraient être remplacés… preuve qu’il n’y a pas d’obligation du type d’ombre prévu sur les parkings. Personne n’a émis le souhait que les arbres du parking d’E24 soient coupés.

      Chris Boyer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *