Les Activités du CSE : pas vraiment au profit des salariés.

A la Cfdt, nous sommes fiers de ce que nous avons fait pendant 2 ans : une gestion du CSE avant tout orientée vers les salariés Michelin, l’innovation et la transformation durable. Espérons que le CSE ne devienne pas un instrument à but lucratif, au service d’une minorité.

La gestion 2021 – 2023 de la Cfdt

Pendant la période Covid, la chute des dépenses avait permis de générer un bénéfice exceptionnel de 2 M€. La Cfdt avec les membres CGT du bureau, l’a utilisé en organisant des événements extraordinaires et en développant les aides directes aux salariés (politique des chèques vacances notamment).
Techniquement, il était logique et prévu que cela génére un déficit comptable ponctuel, largement compensé par les réserves financières.

La vision financière de l’équipe actuelle

Au prétexte de renflouer un CSE prétendument en péril, la CGC n’a de cesse de tailler dans les offres aux salariés. Suppression des chèques culture, baisse des aides aux voyages scolaires et au soutien scolaire, mesquineries administratives à répétition envers les salariés, tarifs de partenaires plus élevés que sur Internet….

La dotation annuelle de l’entreprise frise les 10 M€. Les fonds propres du CSE dépassent les 16 M€. Mais la priorité reste de maximiser les placements financiers. Ce sont encore plus de 300 k€ qui vont partir en réserves cette année. Pendant ce temps-là, les salariés ne bénéficient chaque année que de 1M€ d’aide aux vacances ….

Le directeur du CSE depuis 2016, écœuré, a de fait quitté ses fonctions en avril dernier….

picsou

Des programmes immobiliers qui posent question

Trois programmes immobiliers dans des îles de l’Atlantique ont endetté le CSE pour près de 40 ans. Bien peu de salariés auront la chance d’en profiter avant la montée des eaux océaniques… On parle d’une trentaine de salariés en 2023.Le programme de l’île d’Yeu est d’ailleurs englué dans des recours de riverains.

Le résultat global des Sociétés Civiles Immobilières dans lesquelles le CSE a investi est encore négatif cette année….

La Cfdt, quand elle pourra reprendre en main le CSE de Clermont Ferrand, renouera avec une gestion sociale, durable, novatrice et démocratique. Une approche cohérente avec sa vocation : faire profiter les salariés de la dotation octroyée par l’entreprise. Avec toutes les bonnes volontés, quelle que soit la couleur syndicale des
participants.

Patrick Bernard, Elu CSE et CSEC et comité Européen

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *